Sauter la navigation.

CONTACT

INGREDIENTS CHEVEUX ET PHANERES: ETAT ACTUEL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Etat actuel de la recherche scientifique sur les Ingrédients Cheveux et Phanères

Les cellules constituant l’assise génératrice des cheveux forment un organe singulier. Celui-ci se singularise par son activité intense. Le cheveu n’est que la partie visible d’un ensemble. En réalité, une multitude de couches le constituent. La plus épaisse d’entre elles correspond à un agencement de cellules fibreuses kératinisées, déterminant entre autres l’élasticité du cheveu. La durée de vie d’un cheveu est variable (de 3 à 8 ans, en principe). Cumulée, la longueur de cheveu produite chez un individu atteint en moyenne plusieurs dizaines de mètres. Cette production tire sa source de l’activité de dizaines de milliers de follicules, qui sont les unités de base fondamentales sur le plan biologique. Les rythmes d’activité des follicules ne sont pas synchrones chez l’homme.

 

Le follicule pileux passé au crible des techniques de la biologie moléculaire 
Quels agents préventifs ou curatifs ?

Le cycle folliculaire au centre des investigations actuelles  
    Structure du follicule pileux  
    Le cycle régulateur fondamental des follicules du cuir chevelu  
    Le follicule du cuir chevelu comme modèle  
    Les androgènes  
    Le cuir chevelu : un organe neuroendocrine unique  
    Stress et chute des cheveux 
    Principales pathologies capillaires 
    

Perspectives actuelles de la recherche : les enseignements de la biologie moléculaire
 Traitement de la chute des cheveux : d’une approche structurale centrée sur la kératine à la recherche de cibles              pharmacologiques en lien avec la régulation du cycle folliculaire 
 Mécanisme de pigmentation du cheveu 
 Cycle du follicule pileux et mélanogénèse  
 Rôle et intérêt des cellules souches présentes dans les follicules du cuir chevelu 
 Le ciblage potentiel des follicules par des agents médicamenteux ou correcteurs de gène


Biologie du cheveu et stress oxydant  
 Les conséquences cellulaires de la mélanogénèse  
 Le blanchissement du cheveu, terrain d’application privilégié de la théorie du vieillissement causé par les espèces libres d    l’oxygène 


Devenez membre pour obtenir toutes informations ! (Une description plus longue ainsi que l'avis de la SFA sur cet ingrédient est disponible aux membres.)