Sauter la navigation.

CONTACT

Activité sénothérapeutique du flavonoïde procyanidine C1

Date

18/01/2022

Cette intéressante recherche a identifié un ingrédient sénothérapeutique naturel dans l'extrait de pépins de raisin.

 

Lors du vieillissement, l'accumulation de cellules sénescentes, qui développent un phénotype sécrétoire associé à la sénescence (SASP), entraîne en partie le déclin fonctionnel des organes et augmente le risque de pathologies chroniques liées à l'âge. Dans cette étude, les chercheurs ont montré que la procyanidine C1 (PCC1), un composant polyphénolique de l'extrait de pépins de raisin (GSE), augmente la durée de vie et la durée de vie des souris grâce à son action sur les cellules sénescentes.

 

 

La sénolyse médiée par PCC1 prévient le dysfonctionnement physique et atténue les symptômes pathologiques. 

 

- PCC1 semble inhiber la formation de SASP à faible concentration, mais à concentration plus élevée, ce composé semble tuer sélectivement les cellules sénescentes, éventuellement en favorisant la production d'espèces réactives de l'oxygène et le dysfonctionnement mitochondrial.

 

- Dans des modèles de rongeurs, PCC1 a appauvri les cellules sénescentes dans un microenvironnement tumoral endommagé par le traitement et a amélioré l'efficacité thérapeutique lorsqu'il est co-administré avec une chimiothérapie.

 

- PCC1, administré par intermittence à des souris âgées qui sont soit irradiées implantées dans des cellules sénescentes ou vieillies naturellement, atténue les dysfonctionnements physiques et prolonge la survie.

 

En résumé, PCC1 est un agent sénothérapeutique naturel à activité in vivo et à fort potentiel de développement thérapeutique pour retarder, atténuer ou prévenir les pathologies liées à l'âge.

 

Restez courant des dernières découvertes sur les polyphénols.

 

Lire l’article complet.