Sauter la navigation.

CONTACT

L'avenir de la médecine est fortement lié à la qualité de notre microbiote

Date

09/03/2022

Les membres de la Société Internationale du Microbiote se sont associés pour clarifier le rôle stratégique du microbiote.

 

21 intervenants et membres de la Société Internationale du Microbiote ont collaboré et rédigé ensemble une brillante revue. Du microbiome humain et de la dysbiose du microbiote dans les maladies humaines, aux stratégies thérapeutiques dans la manipulation du microbiote intestinal, cet article clarifie le rôle clé et l'implication du microbiote dans la santé humaine.

 

L'avenir de la médecine est fortement lié à la qualité de notre microbiote  

 

Le microbiote intestinal est en constante évolution avec l'évolution humaine, ainsi qu'avec le microenvironnement gastro-intestinal de l'hôte, ce qui le rend facilement altéré par de nombreux facteurs endogènes et externes. Parmi ces derniers, le microbiome de l'environnement bâti qui peut avoir un impact important sur la santé humaine.

 

Il a été largement démontré que le microbiote intestinal est étroitement lié aux organes hôtes par une diaphonie multidirectionnelle impliquée dans le maintien d'une homéostasie globale. Parmi ces interactions flore-organes : axes intestin-poumon, intestin-cerveau, intestin-peau, et bien d'autres. Toute dysbiose microbienne pourrait entraîner un risque accru de pathogenèse de nombreuses maladies. Par exemple, certaines dysbioses sont responsables d'inflammations du tractus gastro-intestinal, de troubles métaboliques et cardiovasculaires-rénaux, ainsi que de troubles neurologiques.

 

Dans le contexte thérapeutique, cibler des composants ou métabolites microbiens spécifiques pourrait fournir un outil dans le traitement de nombreuses maladies. Au-delà des pré- ou probiotiques, qui sont le choix traditionnel et de première intention des thérapies microbiennes, d'autres stratégies sont étudiées cliniquement telles que la FMT, les métabolites, les phages et les miARN.

 

Malgré toutes les limites et les divergences existantes, le ciblage du microbiote ouvre une nouvelle fenêtre thérapeutique pour de nombreux troubles métaboliques et neurologiques graves, et nécessite une meilleure attention dans la recherche en raison de l'espoir qu'il procure à de nombreux patients. La médecine de demain passera par le microbiote. Cependant, notre énorme défi est de trouver des stratégies subtiles et sûres pour cibler la dysbiose du microbiote afin de prévenir et de traiter de nombreuses maladies.

 

 

Le Pr Marvin Edeas (Institut Cochin, INSERM - Unviersité de Paris) a déclaré « Je confirme à nouveau que l'avenir de la médecine est fortement lié à la qualité de notre microbiote. Cibler la dysbiose du microbiote sera un énorme défi. Mon principal but aujourd'hui est de cibler les mitochondries et le microbiote ensemble. »

 

Vous pouvez lire l'article complet dans le Journal BMC.