Sauter la navigation.

Médecine Mitochondriale

CONTACT

INGREDIENTS ANTIOXYDANTS: ETAT ACTUEL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

ETAT ACTUEL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LES INGREDIENTS ANTIOXYDANTS

          

Anti-âge et Antioxydants
      
Vieillissement cutané & Antioxydants 

La peau est constituée de couches superposées : l'épiderme, le derme et l’hypoderme.
L'épiderme ou couche superficielle recouvre le derme et reproduit la surface de la peau avec ses saillies, ses dépressions et ses orifices. Il est principalement constitué de kératinocytes qui le structurent. C'est à la jonction derme-épiderme que se trouvent les mélanocytes (élaboration de la mélanine).
Le derme est la couche essentielle de la peau. Il lui confère sa résistance et son élasticité car la résistance de la peau à l'étirement est considérable. On trouve dans le derme des protéines telles que le collagène qui assure soutien, extensibilité et résistance, les fibres d’élastine qui permettent l’élasticité de la peau saine, des polysaccharides pour son hydratation et des cellules, les fibroblastes, véritables usines de production des différents constituants du tissu conjonctif. Le derme repose sur l'hypoderme qui assure la jonction avec les structures anatomiques sous-cutanées. L’hypoderme est un tissu de réserve adipocytaire.
La couleur de la peau est due à la répartition en surface de quatre pigments : la mélanine brune, le carotène jaune à orange, l'oxyhémoglobine rouge et la carboxyhémoglobine pourpre. Des facteurs nutritionnels, d'environnement (soleil) et génétiques influencent l’accumulation de ces pigments en certains endroits de la peau. 
I. Définitions
1. Présentation de la peau

2. Effets du vieillissement sur la peau
a. Action des rayons UV

b. Signes du vieillissement cutané

c. Origine du vieillissement cutané

d. Relation entre le vieillissement et l’activité de la collagénase et de l’élastase

 

II. Influence des différences hormonales hommes/femmes  

 

III. Quels moyens pour prévenir / retarder le vieillissement cutané ?

1. Cosmétique locale

a. Effet escompté
b. Paramètres pour démontrer l’efficacité d’une crème
c. Limites de la cosmétique locale
2. Cosmétique orale

a. Effet escompté

b. Paramètres pour démontrer l’efficacité d’un complément oral

 c. Limites de la cosmétique orale

3. Rôle des antioxydants dans les cosmétiques
a. Principaux antioxydants utilisés

b. Mécanismes d’action dans la lutte contre le vieillissement cutané et nouvelles molécules actives [32]
4. Différences entre cosmétique orale et locale

 

IV. Relation pigmentation et protection peau

 

Références


Devenez membre pour obtenir toutes informations ! (Une description plus longue ainsi que l'avis de la SFA sur cet ingrédient est disponible aux membres.)